Rechercher

Logement à Gex : Pour une démarche participative


Dans ce numéro, nous poursuivons notre série consacrée au logement dans le Pays de Gex et, en particulier, dans notre ville.


Le Plan Local d’Urbanisme intercommunal Habitat (PLUiH), porté par la CAPG et en vigueur depuis 2020, prévoit de contenir le développement résidentiel du Pays de Gex à 20 000 habitants supplémentaires à l’horizon 2030. Ce qui nécessite la construction d’environ 12 000 logements (soit 1,7 personnes par logement).


En ce qui concerne le volet social, au minimum 28 % de la production neuve à l’échelle du Pays de Gex sera dédiée aux logements « sociaux ». Ce qui devrait permettre d’atteindre au moins 20 % de logements sociaux dans le parc de résidences principales en 2030.


Pour les logements « abordables », c’est-à-dire destinés à des occupants dont les revenus dépassent les plafonds permettant l’accès aux logements sociaux, mais insuffisants pour accéder aux logements du marché dit « libre » ce sera au minimum 16 %.


Pour Gex, le PLUiH prévoit 1 550 nouveaux logements dont 465 logements locatifs sociaux, 122 logements locatifs intermédiaires, 122 en accession abordable et 841 logements privés (sic).


L’analyse de ces prévisions, comparées aux données obtenues de la CAPG, révèle plusieurs contradictions ou questions :

  • Si l’on retient, un taux de 1,7 personne par logement, ces 1 550 nouveaux logements devraient permettre l’arrivée de 2 640 nouveaux habitants. Or les projections fournies par la CAPG prévoient, elles, que Gex ait 17 289 habitants en 2030. Soit, mais 3 914 nouveaux habitants (2,5 personnes par logement) et non pas 2 640.

  • Lors du mandat précédent notre commune a décidé de porter de 25% à 30% le taux de logements sociaux dans les constructions nouvelles. D’où le nombre de 465 nouveaux logements prévus par le PLUiH pour 2030. En 2030, l’ajout des logements prévus par le PLUiH portera le nombre total de 7 442 logements (5 281 aujourd’hui) dont 1 667 sociaux (1 202 ou 20,4% aujourd’hui). Or 1 667 logements sociaux sur un total de 7 442 cela fait 22,4%, pas les 25% requis par la loi. Qu’est-il prévu pour atteindre ce taux de 25% ?

L’importance des problématiques dégagées nécessite à notre sens qu’une vraie démarche participative soit engagée, notamment par un travail des commissions Logement et Urbanisme pour définir quels sont les objectifs de notre ville en termes de quantité, types et lieux pour ensuite les présenter à la population comme cela a été fait lors de l’élaboration du programme cœur de ville.


Vincent Bocquet ( vincent.bocquet@ville-gex.fr ) André Dubout (andré.dubout@ville-gex.fr ) Christine Garnier Simon (christine.garnier@ville-gex.fr ) Guy Juillard (guy.juillard@ville-gex.fr )

9 vues0 commentaire